Coiffure, Mode

La coupe à la seventies : la tendance revient

Une masse de cheveux épaisse, des boucles à perte de vue : dans les rues de la capitale, c’est la nouvelle tendance qui fait rage. Depuis quelques mois déjà, on assiste au retour des coupes à la seventies. Et il faut dire une chose, les adeptes du style afro ne passent pas inaperçus dans la société. Ils ont un charisme fou et assume leur crinière, ce qui apporte un certain caché à leur tenue.

Pour les femmes notamment

Ce sont généralement les femmes qui adoptent ce genre d’originalité. Qu’elles soient rondes ou fines, adeptes de la street-wear ou du vintage, elles arborent une coupe qui fait tourner toutes les regards et qui prouve leur confiance en elle. Il faut dire que la coupe à la seventies apporte une certaine confiance en soi. Et avec ce genre de chevelure, vous pouvez vous imposer plus facilement, ce peut être au bureau ou à la maison.

Structurer ses cheveux quand même

Mais attention, il ne suffit pas d’avoir du volume qui pousse n’importe comment. Il est important de structure la coupe et de l’entretenir comme il se doit.
Il n’est pas obligatoire d’opter pour une coupe à la Boney M, mais avoir une forme stricte vous en facilitera le brossage quotidien et optimisera le design de votre chevelure.
Les coiffeurs sont nombreux à se proposer pour donner un peu de discipline à ce genre de coupe. Faites confiances à leur style et à leur savoir-faire.

Prendre soin de ses boucles : comment faire ?

Mais il y a tout de même un inconvénient de taille dans la coupe à la seventies. Cela ne facilite pas la mise en beauté le matin. Pour discipliner ce genre de crinière, vous devez avoir des produits et des accessoires spéciaux : par exemple le peigne africain pour donner un peu plus de masse.
Vous devez aussi hydrater vos boucles avec de l’huile. Attention simplement à ne pas les alourdir, ce qui peut venir annihiler le travail que vous faites dans le volume. C’est le principe même de la coupe à la seventies.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *